Sauvez 1 bébé, Singe avec le grand Albert!

Une fracture, trop évidente entre les générations. Les « adultes » picolent et magouillent à tout bout de champ, Mais pour reprocher à vos gosses de se péter la tronche entre potes au skate Park. Des capsules de, Belgium jonchent le sol après les teufs… Problème pour les parents qui se remettent de gueules de bois le …

Lire la suite de Sauvez 1 bébé, Singe avec le grand Albert!

Publicités

Une roche, Chtonienne pour mâchouiller l’Ail des Ours

A l’orée se trouve un lieu chamanique où, Lisa adore universellement se Connecter. Disparaître par un sentier rarement couru des touristes depuis le skate, Park. Le, Soleil irradie les feuilles vibrillonnantes de Hêtres. Plongez 1 regard aux tréfonds de fosses abruptes, rocailleuses. Recouvertes de multitudes de fleurs blanches aux fragrances envoûtantes offertes par Dame, Nature. …

Lire la suite de Une roche, Chtonienne pour mâchouiller l’Ail des Ours

S’envoler en Delta, Plane philosophiquement jusqu’à l’Infini

Un spot, Fort bien connu des parapentistes pour s’élancer haut de Là, Calestienne. Juste au fond du jardin, Sissi. Un petit, chemin oublié Y mène discrètement depuis l’ermitage de Lisa. Hormis sur les cartes, une piste disparaît pour laisser place aux arrières de propriétés défigurés par les ronces et la culture industrielle invasive du fermier. …

Lire la suite de S’envoler en Delta, Plane philosophiquement jusqu’à l’Infini

Une île préhistorique, Paradisiaque jusqu’au skate Park

Le petit train touristique automobile, embarque les cosmoschtroumpfs à Rochefort. Ding, dingue, dong… Là fée clochette résonne encore, obsessionnellement dans la tête. Accompagnée de hurlements de bambins se laissant monter, innocemment au sommet de la colline. Aussi les ronronnements monotones de cargaisons de pensionnés pour distraire l'intimité de couples, Amoureux. Depuis des millions d’années le …

Lire la suite de Une île préhistorique, Paradisiaque jusqu’au skate Park

Un simple, Bonheur pour déjeuner en Paix

Lisa crèche à sa minuscule bicoque, forestière après 7 ans d’absence citadine. Un miroir, brisé qu’il s’agit obligeamment de réassembler. L’horizon immense semble toujours aussi calme, ici… Moyennant un vigoureux débroussaillage, là clôture se révèle encore en bon état. Les clebs gambadent à nouveau en toute insouciance dans se véritable petit, Paradis. Les voisins n’ont …

Lire la suite de Un simple, Bonheur pour déjeuner en Paix